Skip to main content

Mer de Wadden - 9 au 14 août 2015

Dernière mise à jour :

Soleil, vent mais pas trop et air… pas de canicule non plus en cette semaine du 15 août….

Nous avons séjourné à Vlieland et Terschelling et navigué entre les bancs de sables. Jamais les Phoques moines et gris ne furent si nombreux et si faciles à observer et à photographier….  Près de 500 en une seule fois.

Arrivée le dimanche soir au bateau.  

Ceux qui se sont arrêtés à Flevoland sur le chemin ont pu observer des grands rassemblements de Grands Cormorans, quelques Guifettes noires à divers stades de plumage, Sternes pierre-garins, Chevaliers culs-blancs, Avocettes élégantes, Pygargue à queue blanche...

Tout le monde est sur le pont pour le coucher de soleil, premier aperçu des lumières et couleurs qui nous accompagneront pendant le voyage.

Lundi : 

La marée est déjà haute au moment du départ mais la barre qui protège le chenal est encore visible et nous offre nos premiers Huîtriers pie, laridés, Tourne-pierre à collier et cormorans.  Quelques Sternes pierregarins et caugek volent autour du bateau.  Le vent par contre n'est pas au rendez-vous.   On longe quelques bancs de sable, on observe les phoques et on lit tranquillement au soleil.  L'arrivée à Vlieland est retardée momentanément par une péniche qui doit quitter le port ce qui nous permet de profiter du va-et-vient des oiseaux sur le banc de sable devant le port et des voiliers autour de nous.  Brigitte en profite pour distribuer les traditionnels devoirs de vacances.

Dès qu'on a mis pied à terre, on récupére les vélos.  Et une partie du groupe part pour une découverte rapide du village, pendant que d'autres préfèrent la baignade. Après le souper, sortie nocturne vers le mur sur la lande.  On profite de la douceur de l'air et du chant des sauterelles vertes mais aucun hibou ne se montre. 

Le mardi,

Les vélos nous conduisirent à la fabuleuse réserve du Kroonpolders.   Sur le chemin, quelques arrêts : 

- dans les prés : de nombreux laridés, couple d'Ouettes d'Égypte,  une Bergeronnette grise,  des étourneaux ...

- dans la petite mare, de nombreux Pipits farlouses prennent leur bain dans la mare en compagnie d'un  Verdier d'Europe et de l'une ou l'autre jeune Linotte mélodieuse.

- de la vogelhut du petit cimetière, on voit au loin des Chevaliers maubèches, Courlis cendrés, Barges rousses,...  L'observatoire abrite aussi un nid d'Hirondelles rustiques qui volent mais n'osent pas trop rentrer pour nourrir l'unique jeune que nous apercevons.  

Au Kroonpolders, les « Witte Olifants » - il faut comprendre les Spatules blanches - semblaient bien revenues comme nicheurs et côtoient les grands cormorans et les avocettes.  Quelques Chardonnerets jouent aux équilibristes sur les roseaux. Plusieurs grands nids au sol attirent notre attention.  Il y a quelques cormorans mais ne serait-ce pas plutôt ceux des spatules? 

La marée descendante nous offrit un fabuleux spectacle de limicoles et les débutants purent découvrir le mot migration ainsi que les Bécasseau minutes et les Grands gravelots, bien présents juste en face de l'endroit du pique-nique ! Les prés salés retinrent l’attention de tous car le devoir portait, cette année, sur la flore de ce biotope si particulier.

Un petit arrêt réparateur au Posthuis nous donna des ailes pour rentrer par les dunes….et baignade pour ceux qui le souhaite.  La journée se termina par un arc-en-ciel complet d'un côté du bateau et un coucher de soleil flamboyant de l'autre.  On sortit du bateau et on photographie à tout va pendant que certains s'acharnaient sur la vaisselle. 

Le mercredi,

En attendant le départ du bateau, c'est le moment pour quelques courses au village ou les dernières photos, en particulier du comportement des Sternes pierregarin et de leurs jeunes un peu affamés depuis le ponton.  Les jeunes se tenaient sur les poteaux et les parents tournaient autour avec une proie dans le bec, se posant quelques fois pour les nourrir.  Elles semblaient vouloir les inciter à les suivre pour prendre le poisson dans leur bec en vol.  Les jeunes regardaient aussi l'eau, en attitude de chasse mais semblaient hésitant à plonger

A 11h30, nous nous sommes échoués sur le Banc de Richel.  Quelques crevettes et coques pêchées à la manière des limicoles furent nettoyées le jour même et préparées et dégustées le lendemain grâce à nos « chefs coques »... La récolte fut bonne et les restes furent utilisés pour la soupe du vendredi midi.

La marée montante nous décolla du banc de sable vers 17h00 et on mit les voiles vers Terschelling.  On arriva peu après le souper et une partie du groupe partit à la découverte du village et des dunes environnantes.

Jeudi : 

Terschelling et ses reposoirs à marée haute nous enchanta tous ! Barges, Pluviers, Huitriers-pies, Chevaliers et Courlis se disputaient la vedette. Le mois d’août propice au Courlis corlieu fut fidèle à sa réputation… et nous offrit maintes observations de ce petit courlis…

Son panorama sur la Waddenzee depuis les dunes, aussi !

Vendredi 

Dernier petit tour à une vasière proche puis retour vers Harlingen à la voile.  La marée est haute mais cela nous offre de beaux vols d'oiseaux qui s'envolent lorsque la mer montante les chasse vers leur lieu de repos.  A l'arrivée, les remerciements, petits discours et déjà l'au revoir...Promis, on se retrouve en 2016 : la semaine du 14 ou du 21/8 à confirmer.    

Photos de Michel

Photos de Claude

Photos de Renaud

Photos de Nicole et Christian

Partager sur :Email

Soutenez Natagora

Vous aimez la nature ? Aidez-la !

Participez avec Natagora à la préservation de l’environnement en Wallonie et à Bruxelles. Apportez votre voix à la nature en devenant membre de Natagora et soutenez activement nos actions en rejoignant notre groupe de volontaires.
 

JE DEVIENS MEMBREJE VOUS REJOINS

Faire un don

Vos dons rendent possibles toutes les actions de notre groupe de volontaires en faveur de la biodiversité. Déductibilité fiscale à partir de 40 € de dons par an.

JE PARTICIPE