Aller au contenu principal

Ornithovélo à Uitkerke - 29 novembre 2014

Dernière mise à jour :

Bienvenu à Uitkerke, les joies de la mer, du vélo et de l'ornitho réunies.  Petit comité avec les habitués, Pierre, les plus ou moins réguliers, Jean-Pierre et les nouveaux, Stéphanie. 

C'est bien entendu la fête aux anatidés :

  • les oies rieuses sont de loin les plus nombreuses, suivi des bernaches nonnettes et des oies cendrées.  Cinq oies à bec court un peu perdues à l'écart des grands groupes.  Pas encore d'oies des moissons par contre.
  • les canards siffleurs sont aussi bien arrivés.  Canards colverts, chipeaux et souchets leur tiennent companie avec les sarcelles d'hiver.  Deux canards pilets mâles, superbement élégants comme il se doit, dont un très occupé à sa toilette à une quinzaine de mètre.

Côté limicoles, principalement des vanneaux huppés en grands vols ondulants et des courlis cendrés.  Sur le brise lame près de l'estacade à Blankenberge, un seul bécasseau violet qui prend son bain parmi les tourne-pierre à collier et sur la plage, cinq bécasseaux sanderling.  L'un ou l'autre gambette, et un gravelot dont on hésite encore à le qualifier de grand ou de petit... Le grand est bien plus probable en cette saison mais il s'envolera avant qu'on ait pu statuer sur son cas.  Un groupe de bécassines des marais nous a aussi survolé au centre nature.  Et des huîtriers pies.

Les passereaux sont présents un peu partout mais pour la plupart en petits nombres :

 

  • deux grives musiciennes, un geai des chêne, des verdiers et des pinsons des arbres, mésanges charbonnières et bleues, moineaux domestiques, quelques pipits farlouses, un tarier pâtre.
  • Un peu inattendu mais profitant de la douceur des températures, un accenteur mouchet nous fait la sérénade.
  • Les choucas des tours semblent de plus en plus nombreux chaque année à squatter les cheminées et à profiter des polders environnants.  Les corneilles et les étourneaux ne manquent pas.
  • Les rouge-gorges semblent avoir pris la place des printanières phragmites des joncs les longs des chenaux encore envahis de roseaux séchés.  

Fin de journée, retour à la location des vélos, la gare et le parking, un dernier arrêt pour admirer un arbre de Noël aux boules un peu spéciales : les étourneaux l'ont choisi comme pré-dortoir (ou qui sait dortoir).  Ils sont un peu plus de quatre cents à l'heure où nous passons.

PS : comme d'habitude, on a tendance à zapper les laridés... mais il y avait bien sûr mouettes rieuses et goélands argentés à foison et l'un ou l'autre goéland cendré.

Partager sur :Email

Soutenez Natagora

Vous aimez la nature ? Aidez-la !

Participez avec Natagora à la préservation de l’environnement en Wallonie et à Bruxelles. Apportez votre voix à la nature en devenant membre de Natagora et soutenez activement nos actions en rejoignant notre groupe de volontaires.
 

JE DEVIENS MEMBREJE VOUS REJOINS

Faire un don

Vos dons rendent possibles toutes les actions de notre groupe de volontaires en faveur de la biodiversité. Déductibilité fiscale à partir de 40 € de dons par an.

JE FAIS UN DON